Trois signatures le même jour, c'est top

res-cultura-res-publica
Catégorie
Librairie
Date
2020-11-14 14:00
Lieu
Relais de Poche
Téléphone
06.71.598.298
Email
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site internet
Pièce-jointe

“Res-Cultura Res-Publica
manifeste pour une politique culturelle"

Michel Larive, député de l'Ariège.

res cultura res publica

 

Ce manifeste, à la différence d’un programme, dresse le portrait de la culture républicaine que j’appelle de mes vœux.

Il puise dans les grandes dates de l’histoire pour la compréhension du processus culturel en cours. Puis, il s’ouvre à la création, dont il entend garantir les moyens politiques et matériels. Passe en revue sa diffusion, et veut installer la mémoire comme impératif culturel et de civilisation. S’inscrit dans une perspective. Le tout figurant un cercle vertueux, dont le commencement, la création, est aussi l’aboutissement.

Au bout du compte, c’est d’une culture en commun qu’il s’agit, c’est le grand chantier du « commun culturel » que veut construire ce manifeste.

 

"La relation pédagogique

des clés pour se construire"

Florence Lhomme

 

La relation pédagogique

Lorsque l'on devient enseignant, on a beau vouloir exercer cette profession avec les meilleures intentions du monde, cela reste un saut dans le vide. Nos études devraient nous donner les clés pour transmettre les savoirs liés à notre discipline, elles nous préparent surtout à maîtriser ces savoirs, à faire de nous des spécialistes, sans nous aider à comprendre quel sera le sens de notre métier face aux élèves. Ce que l'on n'apprend pas donc, c'est comment se construit la relation pédagogique.

Or, c'est le fondement de notre travail. Sans relation entre l'enseignant et l'élève, l'enseignant et sa classe, l'enseignant et ses collègues, personne ne peut véritablement avancer. Car ces liens qui se nouent sont des leviers indispensables pour accompagner les élèves et les aider à penser par eux-mêmes. Enseigner, ce n'est pas seulement transmettre un savoir. Bien sûr, maîtriser un savoir intellectuel est un prérequis indispensable. Mais cela ne suffit pas.

L'enfant, le jeune et l'adulte construisent une relation pédagogique ensemble, au sein d'un environnement, l'école, lui-même inscrit dans un environnement plus vaste, la sociétéL'école doit être le lieu où s'épanouit et se construit une jeunesse éclairée, capable de penser par elle-même et de développer une réflexion intellectuelle complexe, nourrie de culture antique et contemporaine.

C'est cela que défendent les pédagogues. C'est cela, la pédagogie, et cela nécessite de penser différemment l'ensemble du système scolaireAcceptons de déplacer notre regard et c'est toute l'École qui changera. Cet ouvrage, par les repères pédagogiques proposés et les pratiques éducatives présentées, est un outil pour construire cette École humaniste du XXIe siècle.

 

" Les jubilations de l'écriture

une cage où l'on apprend l'oiseau"

Claude Juliette Fèvre

les jubilations

À travers ses ateliers d’écriture, Claude Juliette Fèvre, en véritable aventurière des mots, creuse depuis de nombreuses années des pistes encore inexplorées: s’appuyer sur des codes littéraires pour mieux les enfreindre. Ici, elle récolte, transmet, réinvente l’écriture, le sens de l’image pour “s'écrire soi-même”.

Dans ce recueil, elle resserre son propos en nous offrant ici une galerie de portraits qui témoigne de son désir de transmettre : depuis Arthur, élève inattentif, à Léon, écrivain habité par ses monstres d’encre et de papier, on plonge dans cette lecture avec une curiosité toute enfantine, puisque c'est bien de jouer qu'il s'agit ! Jouer avec les mots, les genres littéraires, jouer de sa plume sous la contrainte d’une consigne, mais aussi jongler avec les objets et les images.

Il s’agit souvent d’une imagination qui vagabonde: ‟Il songeait aux Cathares, ces ‘Parfaits’ poussés au sacrifice, retranchés dans leur citadelle. Il songeait à Jacques Brel, pilotant seul son avion au-dessus des eaux azuréennes des Marquises et se disait que lui, il irait voler au-dessus de la Martinique pour y rejoindre la fulgurance des mots du poète Aimé Césaire. Cette idée là le garderait vivant : le rêve d’un vol au-dessus de l’immensité verte et bleue, déclamant les poèmes qui l’habitaient.”

‟Les mots sont de petits êtres vivants, dit-elle, ils sont faits de chair. Ils font naître des images.” Laisser surgir les associations d'idées, donner de l'espace au rêve et à l'imaginaire, tous les sens sont invités dans cette aventure, tous les possibles se côtoient. Aucune limite, aucun interdit pour des personnages improbables. Chaque mot jouit d’une grâce, du plus élégant au plus populaire, chaque ligne est incarnée.

Ce recueil se veut un lieu de transmission où l’inventivité migre vers d’autres mains, d’autres consciences pour devenir passeur de lignes.

En faisant de l’écoute bienveillante le pari de l’émulation réciproque, Claude Juliette Fèvre revendique que ses ateliers soient des chambres d’échos, des espaces où la pensée circule et ne bute ni sur les préjugés ni sur la vanité. Un lieu d’ouverture et de brassage, comme un bord de mer.

 

 

 
 

Toutes les Dates

  • 2020-11-14 14:00

Propulsé par iCagenda


Toujours informés !
Inscrivez vous sur notre lettre de diffusion en cliquant ICI

 

(c) 2017-2020 Le Relais de Poche - Réalisation et Développement www.studioweb.net Mentions légales